3 - Matière

C'est plus tard que la peinture s'impose. Tout naturellement. Quand les traits visibles du croquis de construction s'estompent d'eux-même. alors s'affirme la nécessité de donner une consistance physique à la couleur. Je travaille de préférence à l'huile, procédant tantôt par des superpositions de fines couches translucides au service d'un art très visuel, tantôt par des empâtements  retravaillés jusqu'à produire des effets de cuir patiné opaque. De visuel à tactile, le rendu devient presque concret quand le geste abandonne le pinceau pour la paume de la main qui tanne la matière encore humide comme une peau , quand la truelle de maçon râcle, écrase, ou quand le cutter raye, griffe , s'obstine sur la matière. 

Show More